Sytra

Transition of food systems
logo-Sytra

Publication

12 mai 2020

Les usages du glyphosate dans l’agriculture européenne

Ce rapport présente les résultats d'une enquête sur les utilisations agricoles du glyphosate dans les pays européens, et propose un cadre de suivi de ces usages.

Présentation

Ce rapport présente les résultats obtenus à travers une enquête sur les utilisations de glyphosate dans les pays européens et propose un cadre d’analyse et de suivi de ces usages.

Les ventes totales de glyphosate peuvent être estimées à 46 527 tonnes de s.a. (substances actives) en 2017 dans l’UE 28+3 (28 pays de l’Union Européenne + Norvège, Suisse et Turquie). Au total, les ventes de glyphosate représentent 33% des ventes d’herbicides dans l’UE 28+3 : le glyphosate se révèle l’un des herbicides les plus utilisés dans l’agriculture européenne. Selon les pays, le glyphosate représente entre 15% et 78% des ventes totales d’herbicides.

Ce rapport propose un cadre d’analyse et de suivi des utilisations agricoles du glyphosate, basé sur l’identification des systèmes de culture dans lesquels le glyphosate est utilisé, les finalités agronomiques pour lesquelles il est utilisé et la nature de cette utilisation (d’occasionnelle à systématique).

L’enquête montre que lee glyphosate est largement utilisé dans les systèmes de culture annuels, dans les cultures pérennes (viticulture, arboriculture et oléiculture) et dans les prairies.

Dans les systèmes de culture annuels, il est principalement utilisé avant le semis, peu de temps après le semis de la culture (au stade de pré-levée) ou au stade post-récolte pour contrôler les adventices et éventuelles repousses. Les systèmes de culture annuels dans lesquels le glyphosate est utilisé incluent une grande variété de cultures (comme le maïs, le colza, les céréales, les légumineuses, le sucre et la betterave fourragère, etc.). Le glyphosate est également utilisé pour la destruction des cultures de couverture et pour assurer la dessiccation de certaines cultures annuelles au stade de la pré-récolte.

Dans les cultures pérennes (comme les vignobles, les vergers, les oliveraies, etc.), le glyphosate est utilisé pour contrôler les mauvaises herbes entre les rangées de cultures.

Enfin, le glyphosate est utilisé pour la destruction des prairies temporaires, pour le contrôle local des mauvaises herbes vivaces dans les prairies permanentes et pour le renouvellement des prairies.

Dans le périmètre  d’enquête, 32% de la superficie en blé, 25% de la superficie en maïs et 52% de la superficie en colza étaient traités au glyphosate chaque année ; 39% de la superficie des vergers, 32% de la superficie des vignobles et 45% de la superficie des oliveraies étaient traités au glyphosate.

Différentes approches de l’utilisation du glyphosate ont été identifiées lors de l’enquête. Les utilisations dites occasionnelles sont liées à des contextes exceptionnels, tels que les conditions météorologiques ou des contraintes agricoles spécifiques. Les utilisations récurrentes sont des pratiques répandues qui sont déjà intégrées dans les systèmes agricoles. D’autres solutions agronomiques peuvent exister mais ne sont pas mobilisées ; au lieu de cela, les agriculteurs prévoient et utilisent régulièrement le glyphosate. Dans le cas d’utilisations systématiques, de multiples facteurs interdépendants peuvent entraver le passage à des alternatives non-chimiques. 

Mots-clés

Dernières publications