Sytra

Transition of food systems
logo-Sytra

Publication

1 janvier 2008

Des variétés de blé adaptées aux systèmes agroécologiques ? Une étude du verrouillage dans l’agriculture belge

Cet article identifie douze facteurs qui limitent l'adoption de variétés de blé résistantes aux maladies. Ces facteurs expliquent pourquoi les systèmes céréaliers actuels se maintiennent dans une situation de verrouillage autour de l'usage des pesticides.

Présentation

L’utilisation de cultivars multirésistants permet une réduction significative de l’utilisation de fongicides dans les systèmes de culture à faibles intrants. Pourtant, en majorité, les cultivars de blé importants utilisés en Europe restent sensibles aux maladies et nécessitent une protection fongicide. Cet article vise à comprendre les facteurs expliquant le faible niveau d’adoption des cultivars de blé multi-résistants en Wallonie (Belgique).

L’adoption de cultivars a été un sujet de recherche important, mais peu d’analyses ont été effectuées en Europe au cours des dernières décennies. Ici, une approche systémique a été adoptée, combinant une enquête auprès des acteurs de la chaîne alimentaire et une analyse systématique des publications des services de vulgarisation.

Douze facteurs empêchant une adoption plus large des cultivars multi-résistants. Ces facteurs expliquent pourquoi les systèmes actuels de culture du blé sont maintenus dans une situation de verrouillage autour de l’utilisation de pesticides. 

L’article propose le concept de verrouillage comme un concept qui pourrait être utilisé plus fréquemment pour étudier les innovations agricoles. La prise en compte de ces barrières intangibles aux innovations actuelles et à venir est un premier pas vers une politique de promotion d’une agriculture durable.

Les similitudes entre la Wallonie et la France sont discutées et des méthodes de promotion d’une large utilisation de cultivars résistants sont proposées.

Mots-clés

Dernières publications